Éviter le Burnout : 8 manières efficaces !

Bienvenue dans “Graines De Conscience”, des conseils d’experts pour apprendre à grandir et se faire du bien.

Dans cette vidéo, je vais vous parler de la dépression et je vais répondre précisément à cette question qu’on me pose très régulièrement au cabinet et donc, si vous voulez la poser aujourd’hui, c’est tout à fait normal c’est : Est-ce que si je suis en dépression je dois prendre des médicaments? Est-ce que je dois prendre des anxiolytiques et des antidépresseurs? Donc, je vais prendre le temps dans cette vidéo de vous expliquer quand est-ce qu’on prend des médicaments et quand est-ce qu’on n’en prend pas.

Et puis à côté, est-ce qu’il y a d’autres choses que vous pouvez faire, mettre en oeuvre, pour pouvoir traverser et sortir d’une dépression ou d’un épisode dépressif sans médicaments. Ou alors, s’il y a des médicaments qu’est-ce que vous pouvez faire à côté, pour vraiment pouvoir traverser cette dépression.

Donc d’abord, concrètement ce qui va faire que vous ayez besoin ou pas d ‘antidépresseurs, ça va dépendre de votre niveau de dépression et de l’intensité de la dépression. Est-ce que vous êtes dans un épisode dépressif léger? Est-ce qu’il est saisonnier? Est-ce qu’il fait suite à une rechute ou à une récidive? Donc, la différence déjà, qu’il y a entre une rechute et une récidive : une rechute ça veut dire que vous êtes dans un épisode dépressif et que vous avez une rechute, vous n’êtes pas sorti de l’épisode dépressif, donc, vous n’êtes pas sorti de votre dépression, et hop! ça rechute.

La récidive, ça veut dire que vous avez eu un épisode dépressif dans votre vie et là, il y a une récidive. C’est-à-dire qu’il y a un nouvel épisode dépressif qui revient. Donc, la grande différence à apprendre entre une rechute et une récidive, c’est que dans la rechute, vous n’étiez pas sorti de votre dépression, alors que dans la récidive, il y a eu une ancienne dépression, c’est un nouvel état dépressif, je le précise bien.

Donc, si vous avez une dépression qui est légère, vous allez pouvoir traverser cette dépression sans avoir besoin de prendre des antidépresseurs ou des anxiolytiques.

Par contre, si vous êtes dans une dépression modérée, sévère, avec des rechutes et des récidives, très certainement la prise de médicaments d’antidépresseurs et où d’anxiolytiques, va être nécessaire. Pour cela, il est important que vous puissiez d’abord faire un diagnostic avec votre médecin traitant, et puis, il sera aussi certainement nécessaire, peut-être de voir un psychiatre pour vraiment établir à la fois votre diagnostic, mais aussi, si vous êtes dans une dépression sévère ou modérée, le type de traitement et de médicaments qui est nécessaire.

Alors, d’ailleurs pour ceux qui souhaitent savoir tout de suite à quel niveau de dépression vous êtes, je vous ai mis dans le lien que vous pourrez retrouver à la fin de la vidéo.

Le fait de pouvoir faire le test, à savoir, si vous êtes ou pas en dépression est sain, mais restez bien jusqu’à la fin de cette vidéo pour que je vous explique tout, et à la fin vous pourrez faire le test pour savoir est-ce que vous êtes ou pas en risque de dépression.

Ensuite, donc une fois que l’on a identifié son type de dépression, je rappelle d’ailleurs, que les signaux qui doivent vous alerter par rapport à une dépression ça va être : la première chose le manque d’entrain, la difficulté et même sur des tâches quotidiennes ou qui habituellement vous plaisent, tout est compliqué, difficile.

Vous avez une fatigue qui est là constante, que ce soit au coucher le soir où au réveil le matin, alors que vous venez de dormir. Vous avez des difficultés de sommeil, que ce soit d’insomnie ou alors à sortir du sommeil, votre sommeil n’est pas réparateur.

Ensuite, vous sentez qu’il y a une tristesse profonde qui est là, qui vous envahit et quelque soit l’endroit, que vous soyez dans votre vie privée, que ce soit au travail, que ce soit avec vos enfants et même si vous allez visiter un pays qui est Waw, vous êtes un petit peu en mode encéphalogramme plat.

Ça, ça doit vous alerter. Ensuite, il y a différents autres symptômes qui vont être le fait d’avoir le sentiment d’avoir mal partout, de choper beaucoup de choses… Quand je dis choper beaucoup de choses, c’est-à-dire, votre système immunitaire, vous avez le sentiment qu’il est à mal.

Pareil, à la fin de la vidéo, si vous faites le test après, je vous donne plein d’éléments qui vous permettront vraiment de diagnostiquer si vous êtes ou pas en dépression. Et surtout c’est important de diagnostiquer votre niveau de dépression, parce que c’est la base pour pouvoir être accompagné et que vous ayez un un protocole anti-dépression qui soit efficace.

Donc vraiment, ne faites pas l’économie de faire ce test. Alors, une fois que je vous ai dit ça, est-ce qu’on prend des médicaments ou pas? Donc si vous êtes dans une dépression légère, on va dire que si cette dépression légère ne dure pas plus de 6 mois, vous allez pouvoir éviter la case antidépresseurs, et puis, vous pourrez peut-être éviter la case anxiolytiques, sauf si vous avez vraiment un sentiment d’anxiété importante qui vous met en douleur, qui vous met en souffrance.

C’est-à-dire, vous avez mal dans le corps et vous vous sentez mal avec une tension, des ruminations, avec un sentiment de boule dans la gorge constante, avec l’estomac qui est constamment noué, parfois les anxiolytiques vont vous soulager, et donc, c’est important de prendre en compte que parfois, les médicaments vont vous aider parce qu’ils vont éviter que vous vous enfonciez dans la dépression.

Donc, dans le cas de la dépression légère, en réalité, c’est avant tout un accompagnement et une psychothérapie, un protocole santé anti-dépression, qui est nécessaire parce qu’il va falloir que vous traversiez cette dépression, mais que vous puissiez agir pour “remettre à jour” votre cerveau et pouvoir traverser.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *