Comment utiliser la loi de l’attraction pour réussir

Comment utiliser la loi de l’attraction pour réussir ? Bienvenue dans la 16ème vidéo de la série qui s’intitule : “Le pouvoir du Mindset”.

Et comme tu le sais, c’est une série de petites vidéos de 5, 10, 15 minutes que tu peux regarder rapidement sur le chemin en allant au travail ou bien lors de ta pause et même juste le soir avant de dormir.

Donc clique sur le bouton rouge S’ABONNER et puis abonne-toi à cette chaîne pour bénéficier des astuces croustillantes que je vais t’envoyer comme cela régulièrement trois fois par semaine. Si tu ne me connais pas, je suis Bertrand Nouadje, je suis chef d’entreprise depuis 2006.

Je suis spécialisé dans les stratégies d’entreprise, dans la vente notamment, et également dans le marketing digital. J’accompagne de nombreux entrepreneurs à augmenter, à multiplier leurs chiffres d’affaires notamment à travers mes séminaires, à travers mes formations et également à travers mes publications.

S’agissant justement de la loi de l’attraction. Tu sais, beaucoup de gens se demandent ce que c’est que la loi de l’attraction. Il y en a qui pensent que c’est des choses plutôt mystiques, des choses un peu compliquées. Non, rien de tout ça. La loi de l’attraction, c’est quoi ? Simplement, c’est le fait d’attirer dans ta vie tout ce que tu veux par la pensée, par la croyance.

Mais comment utiliser cette loi de l’attraction pour réussir ? C’est ce qu’on va voir. Si tu veux utiliser la loi de l’attraction pour réussir, la première chose dont tu dois être conscient, c’est qu’il y a ce qu’on appelle le filtre de sélection.

Il y a quelque chose qu’on appelle le biais de sélection. C’est à peu près la même chose. Le biais de sélection, c’est quoi ? C’est que l’être humain est généralement à la recherche d’informations qui vont confirmer ses croyances. Je te donne un exemple : si tu te lèves par exemple le matin, tu te dis “Ah oui mais là, je sens que la journée va être mauvaise, je suis pas bien”, là tu risques de te focaliser sur tout ce qui est négatif et forcément ta journée sera mauvaise.

Et forcément, c’est que tu vas confirmer toutes tes croyances.

C’est ça justement le biais de sélection. Je peux te donner un autre exemple encore un peu différent. C’est que si par exemple tu as envie d’acheter une voiture, imaginons une Range Rover noire, écoute, quand tu vas passer dans la rue, tu verras des Range Rover noire passer de partout. Et pourtant une personne qui n’est pas intéressée par l’achat d’un Range Rover ne verra pas ces voitures passer Donc c’est ça le biais de sélection.

Par exemple, un autre exemple tu vas des fois entendre “Oui, ce monsieur, ce businessman, il a du flair” Il a du flair parce qu’il a un filtre de sélection qui est différent, qui le dirige vers des affaires, en fait.

C’est ça, donc tu comprends que généralement on attire vers soi les choses quand notre attention a mis le focus. Dès que notre intention met le focus, là on attire les choses. Chaque être humain a son biais de sélection. Et quand tu es conscient de cela, écoute, tu fonces, tu t’en fous de tout.

Des fois, tu veux lancer un projet, tu vas voir il y en a qui vont te dire “Non on n’y va pas, n’y va pas !” Il faut comprendre que c’est leur biais de sélection qui est en train de les diriger. C’est leur peur qu’ils sont en train de projeter plutôt vers toi.

Donc tu ne dois pas écouter cela, tu dois juste foncer. Pareil, quelqu’un peut manifester du racisme envers toi, écoute, c’est son filtre de sélection qui est en train de le tromper. Donc tu t’en fous, tu fonces. D’ailleurs je me rappelle il y a quelques années, lorsque j’étais en IUT de mesures physiques, ça c’était à Orsay il y a quelques années déjà, lors d’un cours de mathématiques, c’était lors de travaux dirigés, ce qu’on appelle les TD, il y avait une jeune fille qui ne trouvait pas sa calculette, en fait.

Elle avait apparemment une super calculette qu’elle ne retrouvait pas.

Et pourtant elle était assise très très loin de moi. C’était des salles de 22-25 élèves, en fait. Et elle s’est mise à chercher sa calculatrice, à chercher, et je voyais qu’elle me regardait. A un moment, elle vient vers moi et me dit “Bertrand, t’as pas trouvé ma calculatrice ?” Et là je me dis mais pourquoi est-ce que tu me demandes à moi ? On est 25 dans la classe et pourquoi tu me demandes à moi ? Et je me souviens déjà à l’époque, j’étais vraiment du tac au tac.

Bon, maintenant je me suis un peu calmé mais déjà à l’époque j’étais comme ça, vraiment du tac au tac. Et elle me demande ça, mais je me suis calmé, je lui ai juste dit “mais pourquoi est-ce que tu me demandes à moi et pas aux autres en fait ?” Et là j’ai compris que c’est son biais de sélection.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *